Créateur: Bündnis 90/Die Grünen im Bundestag; S. Kaminski. Creative Commons License LogoL´image est sous une licence Creative Commons License

Débat: Comment garantir les droits et l'autodétermination des personnes trans?

Échange entre Tessa Ganserer, députée du Parlement allemand, et Amandine Fabregue, avocate, modération : Stéphane Caruana, Hétéroclite

Pendant des décennies, le thème de la transidentité a été stigmatisé et les personnes trans ont été marginalisées dans la société. Depuis 2022 et pour la première fois de l’histoire du Bundestag, deux personnes ouvertement trans y siègent: les deux élues du parti des Verts : Tessa Ganserer et Nyke Slawik. La députée Tessa Ganserer milite pour l'abrogation de la loi sur les transsexuel·le·s, qui date de presque 40 ans. Celle-ci est dégradante et ne considère pas les personnes trans comme des citoyen·ne·s à part entière et responsables. "Je pense qu'aucun être humain, aucun Etat et encore moins un juge n'a le droit de décider du sexe d'un autre être humain" déclare Tessa Ganserer.

À l'occasion de la Marche des Fiertés à Lyon, la députée vient à Lyon pour discuter, dans une perspective franco-allemande, de la situation des personnes trans en Allemagne, en France et en Europe, ainsi que des revendications et projets politiques actuels du nouveau gouvernement allemand.

En résonance avec la Marche des Fiertés à Lyon, en coopération avec le Goethe-Institut Lyon et du magazine Hétéroclite.

Adresse: Goethe-Institut Lyon
18 rue François Dauphin
69002 Lyon

Zeitzone
CEST
Adresse
Voir la description de l'événement
Langue
Allemand
Français
Droit d´entrée
Gratuit