Online discussion

Lundi 31 mai 2021 18:00 – 19:30 Enregistrer dans mon agenda

Online discussion

Femmes puissantes européennes

Des entrepreneuses européennes pour un monde durable

Les innovations dans le domaine de la durabilité vont façonner de manière décisive notre vie future et façonnent déjà nos politiques et nos sociétés aujourd’hui. Les femmes fondatrices de start-up restent  encore trop rares : en 2020, elles sont à l’origine de seulement 15 % des créations de start-up allemandes et européennes. Les femmes entrepreneuses sont donc encore fortement sous-représentées, et un énorme potentiel demeure inexploité.

Bien que le nombre de femmes diplômées dans le secteur des start-up soit en constante augmentation, la stagnation du nombre de start-up féminines met en évidence les obstacles structurels et culturels importants que rencontrent les femmes entrepreneuses. Les femmes sont clairement désavantagées par rapport à leurs collègues masculins, notamment en matière de financement Les préjugés des investisseurs en capital-risque ainsi que le faible nombre d’investisseuses en sont les principales raisons.  Souvent, le manque de réseau engendre des barrières à l’entrée dans le monde des start-ups encore plus importantes pour les femmes. En outre, des études montrent que les femmes ont souvent une approche différente de la création d’une start-up. Elles ont plutôt tendance à mesurer leur succès en fonction du changement qualitatif qu’elles apportent, alors que les fondateurs masculins ont quant à eux plutôt tendance à mesurer leur succès en fonction d’indicateurs quantitatifs de croissance.

Lors de cette discussion avec des fondatrices  de start-up et des expertes européennes passionnantes, nous souhaitons présenter plusieurs « success stories » et confronter les visions de l’entrepreneuriat féminin durable. Quelles sont les stratégies nécessaires pour remédier aux inégalités de genre dans les start-up et toucher davantage de femmes ? Selon quels critères les innovations doivent-elles être soutenues ? Et quels sont les avantages pour l’ensemble de l’écosystème économique d’un « habitus féminin des start-up» davantage porté sur la coopération et la durabilité ?

Une discussion avec :

  • Dr. Machi Simeonidou, fondatrice d’Agroapps, Grèce
  • Sandra Broschat, cofondatrice de Futurewomen UG, Allemagne
  • Shu Zhang, fondatrice de Pandobac, France
  • Malka Kafka, fondatrice d'une start-up et propriétaire de restaurant, Pologne
  • Alexandra Geese, MEP, Groupe des Verts/Alliance libre européenne, Allemagne

Modératrice : Dr. Franziska Brantner, porte-parole sur les questions de politiques européennes pour Bündnis 90/Die Grünen (Les Verts), Allemagne

Accueil :              

  • Mechtild M. Jansen, membre du bureau exécutif de la Fondation Frauen in Europa (Femmes en Europe), Allemagne
  • Dr. Ellen Ueberschär, co-présidente, Fondation Heinrich Böll, Allemagne

L’événement est parrainé conjointement par les fondations Frauen in Europa / TuWas Stiftung für Gemeinsinn (Fondation pour l’Esprit public), et s’inscrit dans une série de coopération commune autour de femmes leader européennes.

 

Adresse
Voir la description de l'événement
Organisateur/Organisatrice
Heinrich Böll Foundation - Headquarter Berlin
Langue
Allemand
Anglais
Français
Diffusion en direct
video Watch livestream